Description

Ce livre unique est le premier livre non-Japonais ou Chinois, sur l’art du bonsaï. Il est français et date de 1902.

A l’occasion de BONSAÏ CULTURE EXPO 2022, nous avons réédité ce livre historique désormais dans le domaine public, je vous le propose gratuitement. (seul sont à payer les frais postaux d’expédition.)

Avant ce livre d’Albert MAUMENÉ (1874 – 1936 professeur d’horticulture français), il y eu quelques articles et essais en France dans des revues spécialisées. Dont celui de Elie-Abel CARRIÈRE (1818-1896), rédacteur en chef de la revue horticole, après l’exposition universelle à Paris en 1878, qui servit de base à Albert MAUMENE pour son livre.

Pour comprendre comment les échanges culturels et économiques se sont fait entre le Japon et le reste du monde, il faut commencer de la fin de la période « SAKOKU ».

1650 / 1853 – Le sakoku (鎖国, littéralement « fermeture du pays ») désigne la politique isolationniste japonaise instaurée lors de l’époque d’Edo (Entre 1650 et 1853)

1873 – Premières traces sourcées de bonsaï en Europe lors de l’Exposition Universelle de Vienne en 1873, en Autriche.

1878 – Exposition Universelle de Paris, la consécration pour l’art du bonsaï.

1902 – Sortie du livre – LA FORMATION DES ARBRES NAINS JAPONAIS – Par Albert MAUMENE. Malgré les imprécisions à replacer absolument dans le contexte historique des connaissances de l’époque.

C’est en 1902, soit 24 ans après l’exposition Universelle de 1878 à Paris, qu’Albert Maumené, jeune professeur d’horticulture français âgé de 28 ans, rédigea le premier livre non-japonais ou chinois entièrement consacré à l’art du bonsaï et à sa culture. Il y a 120 ans, au jour ou j’écris ses lignes.

Vidéo YouTube  :  youtube.com/lesarbresnainsjaponais1902