Quand il s’agit de l’artisanat japonais, les couteaux obtiennent souvent toute la gloire. Mais dans la ville de Sakai, o├╣ la ferronnerie traditionnelle remonte ├á des si├Ęcles, il y a un homme qui a construit son h├ęritage sur quelque chose d’un peu diff├ęrent. Le ma├«tre forgeron Yasuhiro Hirakawa est le seul fabricant de ciseaux traditionnel qui reste au Japon. En utilisant des m├ęthodes anciennes, les ciseaux l├ęgendaires d’Hirakawa peuvent prendre quatre fois plus de temps ├á forger qu’un couteau traditionnel. Acheter une de ses cr├ęations peut vous co├╗ter un montant consid├ęrable – sa paire de ciseaux la plus ch├Ęre co├╗te 35 000 $. Pour les artisans du bonsa├» comme Masakazu Yoshikawa, cependant, cÔÇÖest un petit prix ├á payer pour avoir la chance de travailler avec des outils de la plus haute qualit├ę.